Travail pratique de fin d’année : Neptune…

Neptune, la plus éloignée des 8 planètes de notre système Solaire, est invisible à l’œil nu.

Pour l’apercevoir, un télescope de 150 mm de diamètre et offrant un grossissement de 100x est nécessaire.

Cette année, la distance la plus courte de Neptune à la Terre était atteint le 4 septembre.
Actuellement, la planète séjourne dans la constellation du Verseau.
Sans GoTo, la recherche peut s’avérer difficile.

Mais une bonne période de visibilité s’étend jusque début décembre 2017.
C’est le moment de la photographier pour servir de base à un atelier qui sera fait fin 2017 ou début 2018…

Donc, si vous disposez :
– d’un tube égal ou supérieur à 150 mm de diamètre
– une focale raisonnable (viser un F/D 8-10)
– Un APN ou une CCD
– L’occasion de faire plusieurs photos (impératif, mettons 5 photos) à plusieurs dates (ex : 2-3 jours de distance)

Ici, la « qualité » n’est pas le critère principal. Il faut avoir l’information : la planète visible dans la photo,
avec des étoiles visible dans le cadre !

Donc, inutile de « recentrer » trop fort…

Voici les positions pour la fin d’année

Avec une vue plus « large »

Si vous voulez vous lancer dans l’aventure : go !

=> les images seront traitées lors de l’atelier et on analysera les informations
que l’on peut en sortir…

Bonne chasse…

Cerise sur le gâteau…
Si vous faites du « champ large » au niveau de la photo, vous pouvez capturer Trappist-1…
(indiqué par un cercle ci-contre)